ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue Juridique de l’Environnement

0397-0299
 

 ARTICLE VOL 43/3 - 2018  - pp.549-563  - doi:
TITRE
Le juge, l'humain et l'Amazonie. Le constitutionnalisme écocentrique de la Cour Suprême de Colombie (5 avril 2018)

TITLE
The judge, the human being and Amazonia the ecocentric consti- tutionalism of the Colombian Supreme Court of Justice

RÉSUMÉ

La Cour suprême de Justice colombienne garantit les droits fondamentaux et des générations présentes (sur le fondement de la accion de tutela) et des générations futures (sur le fondement d’une solidarité intergénérationnelle). Salutaire injonction est adressée à l’État – carentiel en ses omissions passées en matière de lutte contre la déforestation et la préservation de l’environnement – d’adopter les mesures idoines pour protéger les droits des requérants : droits à la vie, à la santé, à l’eau, à un environnement sain... Un tel impératif échoit à l’État au nom du double ordre public écologique au sein duquel il se meut : mondial (via les engagements internationaux par lui assumés) et national (en qualité d’État de droit environnemental). Héraut d’une autre société juridique, le juge appelle – au-delà de la présente espèce – à un changement de paradigmes, juridiques et civilisationnels. Cela signiie asseoir notre civilisation sur les droits bioculturels en raison de l’inéluctable interdépendance entre Humain et Nature (l’Amazonie, sujet de droit(s)). Cela signiie encore asseoir notre civilisation sur les « droits-devoirs » (cf. Jonas en sa responsabilité), et passer de la logique libérale-ploutocratique (de l’anthropocène) à une logique écocentrique (de la communauté).



ABSTRACT

By an historic ruling, Colombian Supreme Court of Justice promoted the fundamental rights of present generations and recognized the rights of future generations. The Court ordered the protection of the Colombian Amazon – subject of rights that enjoys legal rights –from deforestation. The State – which was sued for failing to protect the plaintiffs rights to life and healthy environment – must honor its commitments (international commitment on behalf on « worldwide environmental public order », national commitment on the ground of « environmental Rule of law ») to tackle climate change. Herald of a new legal society, the Supreme Court required a civilizational paradigm change : to take seriously « biocultural rights » (based on ontological interdependence between Humans and Nature) and « rights-duties » (principle of responsibility based on correlation between rights and duties). So, it will be conceivable to leave an anthropic system for the beneit of an ecocentric one.



AUTEUR(S)
Franck LAFFAILLE

MOTS-CLÉS
Droits fondamentaux des générations présentes et des générations futures, interdépendance entre Humain et Nature, Cour suprême de Justice colombienne.

KEYWORDS
Fundamental rights of present and future generations, Interdependence of Human beings and Nature, Colombian Supreme Court of Justice.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 4.0 €
• Non abonné : 8.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (97 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier