ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue Juridique de l’Environnement

0397-0299
 

 ARTICLE VOL 41/HS1 - 2016  - pp.351-358  - doi:
TITRE
Propos conclusifs

RÉSUMÉ

Dans le contexte très particulier de pression sur les libertés académiques , la question de la doctrine en général prend une importance particulière. La doctrine dérange semble-t-il et c’est à la fois une source de satisfaction et une source d’inquiétude. La tribune libre de Gilles Martin relatant la mise en examen pour diffamation publique d’un collègue en raison du commentaire d’une décision portant condamnation pour mise en place d’un trafic de déchets de plusieurs sociétés, met en lumière cette réflexion. La Société Française pour le Droit de l’Environnement (SFDE) a souhaité s’associer à cette démarche de soutien aux libertés académiques portée par son président d’honneur. Son colloque annuel organisé à Limoges intervient donc dans un moment crucial qui permet de s’interroger tout simplement sur le sens de l’activité doctrinale et ce au-delà de son contenu, au-delà des courants de pensée, de ses aspirations...



AUTEUR(S)
Agnès MICHELOT

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 4.0 €
• Non abonné : 8.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (302 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier