ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue Juridique de l’Environnement

0397-0299
 

 ARTICLE VOL 41/1 - 2016  - pp.19-36
TITRE
L'Accord de Paris : fin de la crise du multilatéralisme climatique ou évolution en clair-obscure ?

TITLE
The Paris Agreement : end of the climate multilateralism crisis or evolution in chiaroscuro?

RÉSUMÉ

Après une décennie de négociations chaotiques, la vingt-et-unième confé- rence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques est parvenue le 12 décembre 2015 à s’accorder sur le texte d’un traité international, l’Accord de Paris, précédé par une décision qui a pour objet à la fois de l’expliciter et d’en préparer l’entrée en vigueur. Ce texte de compromis représente-t-il une avancée remarquable ou bien ne s’agit-il que d’un accord faible qui ne modifiera pas nos trajectoires d’émissions de gaz à effet de serre à moyen et long terme? Retracer le processus qui a conduit à son adoption permet de mieux comprendre l’apport substantiel et procédural de cet accord, sans pour autant nier ses limites. En tant que nouvelle construction dans l’édifice complexe qu’est le régime climatique de la CCNUCC, l’Accord de Paris marque davantage le commencement d’une nouvelle ère de diplomatie climatique, pleine d’incertitudes, qu’un aboutissement.



ABSTRACT

After a decade of chaotic negotiations, the twentyfirst Conference of Parties to the United Nations Framework Convention on Climate Change managed on 12 December 12 2015 to agree on the text of an international treaty, the Paris Agreement, preceded by a COP decision aiming both to explain and prepare the entry into force of the treaty. Is this compromise text marking a significant step or is it a weak agreement incapable to alter our medium and long term trajectories of emissions of greenhouse gases? Tracing the process that led to its adoption helps to better understand the substantive and procedural contribution of the Paris agreement, without denying its limits. As a new brick in the complex architecture of the climate regime, the Paris Agreement is more the beginning of a new era for climate diplomacy, full of uncertainties, than a final stage.



AUTEUR(S)
Sophie LAVALLÉE, Sandrine MALJEAN-DUBOIS

MOTS-CLÉS
Changements climatiques, négociations, droit international de l’environnement, portée juridique, conformité, contrôle.

KEYWORDS
Climate change, negotiations, international environmental law, legal scope, compliance, control.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 4.0 €
• Non abonné : 8.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (934 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier