ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue Juridique de l’Environnement

0397-0299
 

 ARTICLE VOL 40/2 - 2015  - pp.310-328
TITRE
LA CONFÉRENCE CLIMAT DE LIMA : ALLER DE L’AVANT EN TIRANT LES ENSEIGNEMENTS DU PASSÉ

RÉSUMÉ

L’attente principale de la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques, qui s’est tenue à Lima en décembre 2014, était d’avancer suffisamment les négociations pour conclure un accord à Paris en 2015. Toutefois, les parties n’ont réussi à se mettre d’accord que sur la base d’un plus petit dénominateur commun. À ce stade, rien ne garantit que les contributions nationales seront suffisantes pour maintenir l’élévation des températures en dessous des 2°C. Les nombreuses options laissées dans le texte de négociation actuel peuvent, en fonction des décisions qui seront prises, aboutir à un accord ambitieux comme à un accord extrêmement faible en 2015. Les progrès réalisés dans la mise en oeuvre des décisions adoptées antérieurement sur la base des Accords de Cancún, pour la période pré-2020, pourraient néanmoins renforcer la confiance entre les parties, ce qui constitue la meilleure façon d’aller de l’avant sur la voie de la Conférence de Paris.



ABSTRACT

The Lima Climate Conference: Moving Forward While Learning from the Past. The overall expectation of the Conference of the parties under the United Nations framework Convention on climate change, held in Lima, in December 2014, was to advance, as much as possible, towards an agreement to be concluded in 2015, in Paris. However, parties only agreed on the basis of the lowest common denominator. At this stage, nothing guarantees that their national contributions will be sufficient to maintain the elevation of global temperature bellow 2°C. The numerous options still on the table for the elements of a draft negotiating text leave the door very open, ranging from an ambitious to a weak agreement in 2015. The progress realised towards the implementation of previous decisions adopted on the basis of the Cancún Agreements, for the pre-2020 period, may nevertheless help to build confidence between parties in order to take the proper way forward before the Paris Conference.



AUTEUR(S)
Marion LEMOINE, Anne-Sophie TABAU

MOTS-CLÉS
Changements climatiques, négociations internationales, Conférence de Lima, préparation de la Conférence de Paris, mise en oeuvre des Accords de Cancún.

KEYWORDS
Climate change, international negotiations, Lima Conference, the preparation of the Paris Conference (COP 21), Implementation of the Cancún Agreements.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 4.0 €
• Non abonné : 8.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (732 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier