ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue Juridique de l’Environnement

0397-0299
 

 ARTICLE VOL 41/3 - 2016  - pp.476-492
TITRE
Les déplacés environnementaux : la fuite devant l'environnement

RÉSUMÉ

Le mouvement du droit qu’inspire la fuite devant l’environnement permet d’appréhender les déplacés environnementaux comme des déplacés internes, circulant exclusivement à l’intérieur de leurs propres frontières nationales. Une telle quali"cation apparaît fort problématique pour deux raisons : d’une part, l’analogie courante avec les catégories qui illustrent les déplacements à l’extérieur des frontières nationales, celles de réfugiés ou de migrants devient particulièrement diffi cile ; d’autre part, le critère de distinction, construit autour du franchissement des frontières nationales, se révèle fort fragile. Dès lors, la détermination des statuts de déplacés environnementaux demeure une source de dif"cultés. Il en est de même du régime de protection dont le caractère délicat doit être également souligné. Il s’agit toujours d’un régime commun à tous les déplacés, quelle que soit la cause du déplacement et par ailleurs, d’un régime insatisfaisant, non adapté aux déplacés non environnementaux.



ABSTRACT

The movement of the law, inspired by the escape in front of the environment, allows us to understand the environmentally displaced people as internally displaced people, moving exclusively inside their own national borders. Such an approach could be problematic for two reasons: firstly, the common analogy with the categories that illustrate movements outside national borders, those of refugees or migrants, becomes difficult ; secondly, the distinguishing criterion based on the borders crossing is weak. As a consequence, it is difficult to determine a refugee status. The same is true for the protection régime. It is still a common regime for all displaced people, whatever the reason of the movement, which is not suitable for non-environmentally displaced people



AUTEUR(S)
Stéphane DOUMBÉ-BILLÉ

MOTS-CLÉS
Droit international, déplacés environnementaux, déplacés internes, réfugiés écologiques, réfugiés politiques, migrants économiques.

KEYWORDS
International law, environmentally displaced people, internally displaced people, environmental refugees, political refugees, economic migrants.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 4.0 €
• Non abonné : 8.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (145 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier