ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue Juridique de l’Environnement

0397-0299
 

 ARTICLE VOL 40/4 - 2015  - pp.600-602
TITRE
Préjudice écologique

RÉSUMÉ

Dans les archives électroniques du Monde, qui remontent à 1987, l’expression surgit pour la première fois dans l’édition du jeudi 23 février 1989. Le journaliste Roger Cans rendait compte du jugement d’un tribunal de Chicago (Illinois) après le naufrage de l’Amoco-Cadiz, le 16 avril 1978, en Bretagne. Franck Mac Garr venait de réévaluer les indemnisations versées aux collectivités locales. Pour mémoire, les sommes versées aux victimes de la marée noire s’élevaient à 645 millions de francs, soit près de cent millions d’euros. Commentant la décision, Charles Josselin, député socialiste et président du conseil général de ce qui s’appelait encore les Côtes-du- Nord, faisait part de son amertume devant les ergotages du magistrat américain. Il regrettait notamment son refus « de prendre en compte le préjudice écologique ».



AUTEUR(S)
Benoît HOPQUIN

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (100 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier